Études, alternance en étant maman et/ou enceinte ?


Back to school, Conseils, Réflexion personnelle, Témoignages / samedi, mars 10th, 2018

Hello Hello ! 

Sais-tu qu’aujourd’hui, quelque soit ton profil, tu peux reprendre tes études ?
Je suis maman et j’ai réussi à reprendre mes études après avoir fait une pause. Bien sûr, ce n’est pas hyper simple mais c’est vraiment faisable.
Donc je tenais à vous expliquer mon parcours à travers différents articles sur ce blog et à vous donner toutes les astuces pour réussir car lorsque je cherchais des infos je n’en trouvais pas forcément.

Let’s gooo !

2015 ⌉

J’étais en 2ème année de licence AES (administration économique et sociale) et je me sentais trop fatiguée par ce début de grossesse pour continuer l’année. Je ne savais plus vraiment où j’allais et je n’aimais pas cette licence donc c’était le moment parfait pour moi pour faire une pause.
Certains appelleront ça un abandon pendant que moi j’appelle ça une remise en question. Et c’est très important !

Je travaillais chez McDo en même temps que mes études. J’ai gardé ce job afin d’avoir un petit revenu pour préparer l’arrivée de bébé et payer mes dépenses (essence, assurance auto). L’avantage est qu’à cette période je n’avais pas de loyer à payer car j’étais encore chez mes parents.

En septembre 

L’arrivée d’Inayah approchait, j’avais les idées plus en place. Et puis il est vrai que le fait de devenir maman nous change totalement. Pour moi c’est une force et non un handicap d’être maman étudiante !

J’ai été à l’université avec mon bidon tout rond ( 2 semaines avant mon accouchement) pour me réinscrire. Je me suis déplacée pour montrer et me prouver ma détermination J’ai repris l’année que j’avais arrêté en expliquant à l’école que je devais accoucher en septembre. On a donc conclu que je pourrais me mettre en « contrôle terminal« .

Késako ? À l’université, le contrôle terminal est destiné aux élèves qui ne peuvent pas assister à tout leurs cours. Si l’université accepte, alors l’étudiant est dispensé de TD (travaux dirigés) en groupe qui sont obligatoire lorsque l’on est en contrôle continu. Libre à lui d’assister aux cours magistraux en amphithéâtre (non obligatoire mais vraiment recommandé). L’étudiant est donc évaluer sur une seule note lors des partiels. Les étudiants en contrôle continu, eux, sont évalués pendant les cours en groupe (TD) mais également lors des partiels donc ils peuvent rattraper leur moyenne plus facilement.

Mes copines (anciennes camarades) m’ont envoyées leurs cours donc je n’ai pas eu besoin d’assister aux cours magistraux en amphi. J’allais seulement aux cours en option où ma présence était obligatoire car c’était des options obligatoires donc 2 cours par semaine.
Ces 2 cours que j’ai donc suivi en contrôle continu, m’ont permis de percevoir ma bourse étudiante.
Évidemment, mon homme travaillait de son côté.

 

2016 ⌉

On a emménagé dans notre premier appartement.

Cette nouvelle étape m’a boostée. Je n’étais plus chez papa-maman, c’était une nouvelle vie qui commençait. J’ai pris le temps de faire mes recherches concernant l’idée que j’avais en tête et d’anticiper pour mettre plus de chances de mon côté.
Ce que je voulais c’était ma licence professionnelle en gestion des ressources humaines en alternance… Oui oui en alternance ! Quand je disais ça, mon entourage était assez sceptique. Il a fallu trouver une école, une entreprise d’accueil, un mode de garde et passer tout les entretiens du monde tout en jonglant avec ma vie de maman, d’épouse, et d’étudiante ! Il fallait que je réussisse à valider ma 2ème année !

 

Juillet 2016

Croyez moi, cette période a été rude ! On a décidé de prendre l’air un weekend à Lyon car j’avais besoin de souffler. D’ailleurs j’aurai peut-être une storytime (#racontagedevie) à vous faire sur ma chaîne youtube concernant ce weekend. N’hésitez pas à me dire si ça vous intéresse.

Lors de ce fameux weekend, je reçois mes notes. STRESS TOTAL ! Pourquoi ? Parce que au lieu de réviser de façon assidue comme pour ma première session, j’étais dépassée entre bébé, maison, mari. J’ai dû apprendre à la dernière minute des cours de je ne sais combien de pages à en faire des nuits blanches. Et arriva ce qu’il devait arriver… J’ai eu 9,9 de moyenne !  Donc à 0,1 point je ratais mon année ?

Là, mon cerveau était en ébullition !

Si j’avais travaillé un peu plus j’aurai pu valider ? Il aurait fallu que je laisse un peu plus mon bébé ? Hors de question. Et toutes mes démarches et mes efforts pour l’année à venir vont aller à la poubelle ? Pourquoi j’ai vérifié pendant ce weekend en amoureux ?

Mon mari me stoppa et m’a fait réfléchir et relativiser. Je me suis calmée et puis j’ai réfléchi et regardé attentivement mes notes. Je me suis souvenue que dans une matière, ma note m’avait intrigué. J’avais déjà envoyé un e-mail à la prof mais je n’avais pas eu de retour. Sur le coup, je me suis dit ok pas grave. Mais à ce moment précis je me suis dit que peut-être il y avait vraiment une erreur et qu’il fallait que je la relance. J’ai donc relancé la professeur qui m’a répondu immédiatement par e-mail. Celle ci m’a dit qu’elle regarderait et me dirait lundi ce qu’il en est. Bon…OK. Patience.

À notre retour, je check ma boîte mail et rien. Mardi matin non plus. HOP, 9h48… je relance. Sait-on jamais, peut-être qu’elle m’a oublié.

13h30 : L’e-mail tant attendu arrive !

Libération totale ! Si je n’avais rien fait et que j’étais resté à me morfondre je n’aurai jamais su qu’il s’agissait d’une stupide erreur de saisie.

Septembre 2016   →   Septembre 2017

Mon année en alternance : I DID IT ! Je l’ai fait. J’ai réussi à tout trouver et à valider cette nouvelle année en étant enceinte d’Aliyah cette fois-ci. Je n’ai pas fait les mêmes erreurs que l’année précédente. Je me suis organisée. Et je n’ai pas abandonné (même si j’ai eu des coups de mou dû à la grossesse) car je savais ce que je voulais.

 

 

La dose d’ambition et de motivation

Lorsque l’on est maman, on a un stress en plus, on sait qu’on a pas le droit à l’erreur car c’est plus compliqué pour nous de reprendre les études. C’est plus compliqué au niveau des finances, au niveau de l’organisation…etc. Donc on se donne à fond. Pendant que certains peuvent aller en soirée et se dire qu’ils réviseront demain nous on devra faire un autre choix et réviser dès qu’on le pourra. Pourquoi ? Parce qu’on ne sait pas si demain bébé sera collant, malade ou grincheux…etc. Donc dès qu’on peut on doit bosser et avancer dans nos cours. On essaye de ne rien lâcher car on a « sacrifié » une ou plusieurs années avec un salaire moindre pour réussir à obtenir notre diplôme et arriver à nos fins professionnelles.

Alors, toi, étudiante sans contraintes, profites de ta liberté pour aller aussi loin que tu le veux. Et toi, mère de famille, ne te dévalorise pas, ne te décourage pas car tout est possible. La satisfaction que l’on a quand on a réussi à atteindre notre objectif est juste magique. Autre conseil, entourez-vous des bonnes personnes ! Je suis reconnaissante envers ces perles qui ont pu m’envoyer mes cours quand j’étais malade ou que je devais rester auprès d’Inayah malade, envers mon homme et ma famille ! (bisous à vous si vous passez par là)

Quand on veut on peut ! À vous de vouloir et d’agir…

On est en mars, je voulais vous mettre mon témoignage maintenant car si vous voulez reprendre pour la rentrée prochaine, c’est le timing parfait. C’est le moment pour bien réfléchir, faire le point pour vous même, faire le point financier, faire le point avec votre chéri si besoin (car il fallait qu’on soit bien coordonnés tout de même).

Les articles sur la recherche d’entreprise, d’écoles, préparations d’entretiens, l’organisation…etc arrivent.

N’hésitez pas à vous abonnez à ma newsletter pour pouvoir être alertés lors de mes nouvelles publications.

Dîtes moi en commentaire quel est l’article que vous voulez voir en premier. Go à vos claviers pour que je puisse vous préparez ça rapidement.
Un max de likes, de commentaires et de partage me fera plaisir et c’est gratuit mes ambitieuses.

♥ XOXO  LA MAMANBITIEUSE

2 réponses à « Études, alternance en étant maman et/ou enceinte ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.